Vous avez une idée de logiciel à concevoir. Pour la développer, vous faites appel à différents spécialistes (prestataire, service interne à une entreprise, etc.), afin de vous accompagner dans sa réalisation. Cependant, pour bien comprendre vos besoins, vous devez établir un document qui va leurs permettre d’éviter d’éventuelles erreurs. D’où le rôle du cahier de charges qui va décrire précisément les besoins auxquels le prestataire doit répondre. Dans cet article, nous définirons dans un premier temps le concept de cahier de charges. Ensuite nous allons présenter son importance avant tout lancement d’un logiciel.

Le rôle du cahier de charges dans la conception

Le cahier des charges (CDC ou CACH) est un document contractuel à respecter lors d’un logiciel. Ce dernier va vous permettre de lister avec précision les fonctionnalités attendues. Il spécifie, explique et délimite le logiciel ainsi que les conditions de sa réalisation. Il permet également de formaliser les attentes et besoins du client. En général, il s’agit des contraintes techniques, du respect des normes, etc… Le cahier de charges joue un rôle essentiel. En effet, il est le lien factuel et concret qui assure la compréhension entre toutes les parties prenantes du logiciel.

Qui doit rédiger un cahier de charges

Le CACH doit être rédigé par le maître d’ouvrage du logiciel. Car il est le mieux placé pour formuler les besoins à satisfaire ainsi que les fonctions à réaliser. Cependant, il est fréquent de voir le chef de logiciel ou le prestataire retenu pour la réalisation du logiciel de le rédiger. Ce qui constitue un risque énorme. En effet, le principal risque encouru est de faire prévaloir la solution technique en oubliant les besoins fonctionnels du client.

D’où l’importance, dans ce cas d’espèce, de la forte implication du client tout au long du processus pour l’examination en détail du CACH avant validation finale.

Quelles sont les exigences d’un cahier de charges

Dans le déroulement d’un logiciel, le CACH doit toujours précéder l’étude technique qui conclut la phase d’avant-logiciel. Pour arriver au CACH, plusieurs étapes sont donc nécessaires.

  • Contexte : Expliquez en quelques mots le fondement de la mise en œuvre du logiciel. En effet, il est important d’avoir une vue générale et contextuelle qui aidera les prestataires à mieux comprendre les tenants et les aboutissants du logiciel. Tout ne se résume pas uniquement aux attentes. Il est important de ressortir aussi ce qui vous a poussé à vous lancer dans ce logiciel.
  • Objectif : Expliquez de façon simple et claire les différents objectifs du logiciel. Il est important de savoir que ces derniers auront une influence majeure sur les différents travaux qui seront mis en place pour réaliser le logiciel. Par exemple : pour un site web, le objectifs commerciaux et/ou marketing du site doivent être clairement rédigés.
  • Périmètre : Mentionnez les limites de votre logiciel. Vous répondrez ainsi aux questions suivantes : Quelle est la cible ? Le logiciel implique-t-il tous les partenaires/clients ? Tous les pays ?
  • Fonctionnement : Décrivez de manière exhaustive les différentes fonctionnalités attendues. Il s’agit ici de faire une description détaillée de tous les besoins en termes de fonctionnalités.
  • Ressources : Il est important de lister toutes les ressources disponibles ainsi que les contraintes pour la réalisation du logiciel. Par exemple : Le nombre d’employés disponibles.
  • Budget : Très important. Vous devez établir un budget à soumettre aux prestataires afin d’éviter un déconvenu lors de la réception des premiers devis par ces derniers. Cela doit intégrer par exemple les coûts relatifs à la rédaction du CACH à l’hébergement, au webdesign, au développement.
  • Délais : Autre variable déterminante, le délai de réalisation et la date de livraison. Le but est de permettre au prestataire (retenu) d’évaluer la durée du travail et de s’organiser. Pour le client, ce délai vous servira de preuve.

Lorsqu’on a un logiciel de création de site Internet, d’un développement spécifique, d’un logiciel ou encore d’une application mobile, on est souvent pressé. On souhaite que son logiciel soit créé le plus vite possible. Très grosse erreur. Un logiciel ne se définit jamais une bonne fois pour toute. Il est important de formuler ses besoins dans le cahier de charges.

Nous nous spécialisons dans le développement logiciels Web, Desktop mais aussi dans le conseil et support. Vous ressentez le besoin de développer une application ou vous souhaitez simplement discuter de votre idée avec des professionnels, n’hésitez pas à nous contacter : contact@uni2growcameoun.com !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *